Environnement

Eau du robinet, dérogation et nouvelle filière de traitement à Nort-sur-Erdre

Mis en ligne le

L’Agence Régionale de Santé (ARS) recherche un nouveau paramètre dans l’eau distribuée :l’ESA-métolachlore. Issu de la dégradation d’un pesticide utilisé pour désherber des cultures comme le maïs, ce résidu est retrouvé dans plusieurs nappes du département. En sortie d’usine de production du Plessis-Pas-Brunet à Nort-sur-Erdre, l’ESA-métolachlore dépasse régulièrement la limite de qualité réglementaire établie à 0,1 μg/litre. Pour diminuer sa concentration dans l'eau distribuée, atlantic'eau optimise le traitement au charbon actif en grain.

Une dérogation de 3 ans pour mise en conformité

Malgré ces actions, la conformité de l’eau n’a pas été rétablie.

Mercredi 30 décembre 2020, le préfet a signé un arrêté autorisant atlantic’eau à distribuer à la population, sans restriction de consommation, une eau ne dépassant pas 0,6 μg/L pour le paramètre ESA métolachlore. Cette dérogation concerne les communes de : Nort-sur-Erdre, Casson, Grandchamp-des-Fontaines, Blain, Héric, Notre-Dame-des-Landes, Saffré, La Chevallerais, Puceul, La Grigonnais, Vay, Le Gâvre, Nozay, Treffieux, Jans, Joué-sur-Erdre, La Meilleraye-de-Bretagne, Grand-Auverné, Petit-Auverné, Saint-Julien-de-Vouvantes, Juigné les-Moutiers, Erbray, Moisdon-la-Rivière, Issé, Saint-Vincent-des-Landes, Louisfert, sud de Châteaubriant et Abbaretz.

L’ARS rappelle que cette situation ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs car ce dépassement demeure bien au-dessous de la valeur sanitaire de consommation de 510μg/L définie par l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES).

Des mesures préventives et curatives

Afin d'améliorer la qualité de l'eau distribuée, atlantic’eau lance la construction d’une nouvelle usine de production. Mise en service courant 2023, cette usine sera construite sur le même site pour un montant de 6 500 000 euros.

Enfin, dans le cadre des mesures de protection des captages, atlantic'eau élabore un programme d’actions sera arrêté avant le 30 juin 2021. Il inclura des mesures préventives propres à réduire significativement l’usage des produits phytopharmaceutiques dont l’ESA métolachlore et identifiera des parcelles sans épandage de produits phytosanitaires. 

Plus d'informations sur www.atlantic-eau.fr